Le Fer et La Croix

Forum du site www.leferetlacroix.com
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionnous contacter

Partagez | 
 

 Flori, Jean : Chevalerie et chvaliers au moyen age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayric d'Alban
Admin
Admin
avatar

Messages : 1004
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Flori, Jean : Chevalerie et chvaliers au moyen age   Dim 2 Déc 2012 - 23:11

Excellent bouquin qui décrit la naissance et l'évolution de la chevalerie à travers les siècles. Les Templiers y ont une petite place mais ça nous donne une très bonne vision de ce qu'était un chevalier à l'époque.
Quelques passages très intéressants comme le cout ( exprimé en bœufs !) de l'attirail d'un cavalier, ou encore les conditions, suivant l'époque, pour s'affirmer Chevalier.
Et explique bien comment nous sommes passé d'une milice à cheval à une armé de métier.

Pour ma part un très bon livre et écrit de façon super simple.


4me de couv:
La chevalerie, c'est d'abord une image, celle de nobles héros aux armures étincelantes, brandissant des bannières aux couleurs chatoyantes pour se jeter, la lance ou l'épée au poing, au secours de l'affligé, de la veuve et de l'orphelin. La réalité est plus complexe et l'évolution plus chaotique. Le mot " chevalier " est d'ailleurs ambigu et plus encore la notion de " chevalerie ". Son acception latine, la militia, désigne la force armée au service de l'Etat. Au Moyen Age, cette fonction publique s'est privatisée et ses caractères aristocratiques et militaires se sont accrus. C'est le renforcement de la cavalerie lourde qui lui donne son impulsion entre le IXe et le XIe siècles. Mais, il faut attendre le XIIe siècle pour que la chevalerie s'affirme, avec la généralisation de la charge à la lance couchée. Elle se donne alors un code déontologique, fondé sur l'honneur, qui va " humaniser " quelque peu les " lois de la guerre ". Dans le même temps, l'Eglise tente de lui assigner une mission et une éthique conformes à sa cause. Ainsi s'ébauchent, du XIe au XIIIe siècle, les traits essentiels d'une chevalerie qui se mue peu à peu en confrérie d'élite de la noblesse.


Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/owni/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flori, Jean : Chevalerie et chvaliers au moyen age   Lun 3 Déc 2012 - 23:40

oui, tout est dit...d'ailleurs le terme originel du chevalier est milites...
Revenir en haut Aller en bas
 
Flori, Jean : Chevalerie et chvaliers au moyen age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [5e] Chevalerie au Moyen-Age
» Quel moyen de transport pour aller bosser?
» La Sainte Vierge et les Arts au Moyen Age
» COMMENTAIRE SUR ISAÏE, Chapitre Septième. PAR SAINT JEAN CHRYSOSTÔME.
» [5e] La littérature du Moyen-Âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fer et La Croix :: Lectures :: La ouvrages sur la période contemporaine des Templiers-
Sauter vers: