Le Fer et La Croix

Forum du site www.leferetlacroix.com
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionnous contacter

Partagez | 
 

 REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES   Sam 25 Juil 2015 - 16:53

Frère Abel, vous tous frères, salutations à vous.

Je réponds avec plaisir à vos remarques.

Tout d'abord, j'avais prévenu et demandé l'indulgence pour les imperfections de ma tenue, qui avait déjà attirées des précisions de certains frères du blog.

Sur le fermoir de ma cape.Il s'agit d'un coup de cœur pontoisien. C'est du bronze et j'ai été séduit par le symbolisme de la croix. Argument fallacieux, j'en convient quand il s'agit d’authenticité. Je vais faire le nécessaire, même si la fixation de ces attaches m'on donné un peu de travail, avec des renforts en cuir cousu sur l'envers de la cape. Pense-vous q'un lien en cuir serait pertinent ?

J'attends vos suggestion pour la cape en laine.

Le heaume que je porte provient d'ARMAE et je suis d'accord avec vous, même si il est cohérent historiquement, il a plusieurs défauts dont certains que vous ne soupçonnez pas. Premièrement, la croix doré. Inadapté, notamment pour un templier pour qui la règle est claire et précise : " Nous défendons totalement que les frères aient de l'or et de l'argent à leurs brides, à leurs étriers et à leurs éperons. Si cela arrivait, qu'ils les mettent de côté ". Il s'agit de l'article 39 si je ne m'abuse. J'en suis bien sur conscient mais il s'agit très prosaïquement d'un problème pécuniaire. Bon, léger, je sais.

Deuxièmement, il a un aspect trop brillant, trop neuf par rapport à ma tenue. Pourtant, ce que les photos rendent mal, c'est mes efforts pour corriger ce défaut : trace de rouille, rivets sautés, traces de coups. Dernier défaut, ridicule c'est vrai ( c'est le charme de l'achat par correspondance ), il n'est pas à ma taille ( et le premier frère qui suggère que mon embonpoint de cervelle est lié au péché d'orgueil pourrait me forcer à renoncer à l'amabilité de règle entre membres de la Maison ! ). Ce défaut de taille m’empêche d'utiliser ne serait-ce qu'une cale moyenne. J'en suis réduit à utiliser un cale fine inappropriée pour du combat. Pour toutes ces raisons, je pense acquérir le modèle proposé par rèves d'acier sous la dénomination heaume de Maciejowski 1250 au prix de 250 € ( 300 € pour la version combat ). Pas de croix doré et une couleur et un aspect vieilli du meilleur effet.              

Concernant la masse d'arme, j'ai sans doute été un peu rapide dans mon choix, mais assez cohérent. Je sais que Viollet-le-Duc est parfois controversé, mais il serait exagéré de rejeter l'ensemble de son travail assez considérable. Je possède plusieurs de ces ouvrages, dont " ARMES MEDIEVALES " même si ce n'est pas ma seule source. Me situant mi-XIII, je ne peut pas avoir bien sur de masse à ailettes. Je possède par ailleurs une masse dont la tête plus petite est à picots. On peut la voir sur le site de MEDIEVAE, ou je l'ai acheté. Mais elle me semble postérieure. Ceci pour dire que, selon l'ouvrage précédemment cité, mon modèle serait correct dans le principe du cylindre à pointes courtes, mais peut-être sommaire dans la réalisation. En tout état de cause, je suis preneur de ta proposition, frère Abel.

Pour mon épée, il s'agit d'une pièce forgée sur mes mesures par Christian VANDERLICK. Elle est équilibrée, mais assez lourde. Elle est garantie à vie, mais sa solidité est un handicap pour des combats avec des épées plus industrielles ou moins solides. A propos d"épée, je me suis récemment offert une Gaël FABRE, pour ceux qui connaissent. Le pommeau est en bronze. Il est gravé en latin ainsi que la garde, car je lui est donné un nom. Elle est magnifique mais tranchante, donc inutilisable en reconstitution. A l'occasion, je violerait l'obligation d'humilité des templiers et je posterai sa photo, tellement je suis heureux de cette acquisition mûrement réfléchie et dictée par le plaisir, mais pas seulement. En effet, l'épée est un symbole fondamental de l'état de chevalier. Il suffit pour cela de lire la définition qu'en donne Bernard de Clervaux aux templiers.

Pour ce qui est du baudrier, je l'ai fait réaliser par REVES D'ACIER, sur mes recommandations. Mais j'admet que c'est assez sommaire et à mon sens plus XII QUE XIII. J'attends vos propositions avec reconnaissance. Ceci dit, une de mes contraintes est le poids de mon épée.

Pour l'escarcelle, tu a raison et j'ai déjà dit dans un de mes précédents messages que je la ferais disparaître.

Par contre, vous ne trouverez ces éperons nulle part. C'est une réalisation personnelle. J'ai pris 2 barres de fer à béton aux dimensions requises, je les ait fendues sur la moitié de la longueur, écartées, et soudées à la fourche. Le reste est affaire de lime et d'huile de coude. J'ai également réalisé les brides en cuir, après avoir acheté rivets et boucles.. Si cela vous intéresse, je posterai des photos.

Les genouillères sont cohérentes. C'est même à priori les seules pièces de plates que je peut porter à mon époque de reconstitution. Je l'ai vérifié iconographiquement et par la consultation de l'ouvrage de Chris MEZIER, " LES 5 CHAPITRES - Encyclopédie de la défense corporelle au Moyen-Age du Vème au XVème ". Elles ont d'autre part l'avantage non négligeable de retenir mes chausses de mailles, qui représente un problème pour moi et dont je vous reparlerais dans un autre article.

Un autre frère me conseille de porter ma croix ( réalisée par moi en chêne ) sous ma cote d'armes, mais je confirme comme précédemment que cela sera peut être la seule entorse historique que je conserverai.

D'une manière plus général, je voulais dire ici une chose qui me semble importante. Notre activité de reconstituteurs, osons dire de médiévistes, est en quelque sorte un art, un non une science exacte. C'est en tout cas mon avis. En effet même si les sources sont diverses ( iconographie, textes anciens, musées, internet, auteurs modernes, etc... ), elles restent parfois parcellaires et éventuellement contradictoires. Nous parlons d'il y a environ 800 ans. Certaines chroniques on été rédigées des dizaines d'années après les faits. Surtout, il s'agit d'une évolution. Un matériel ne disparaît pas du jour au lendemain, remplacé par le matériel suivant. Cela dépens de plusieurs facteurs : le lieu géographique, le niveau de moyen des utilisateurs, leur statut social, l'utilité de la nouveauté ( ce qui explique que matériels anciens et récents se côtoient parfois longtemps ), l'inévitable ancestral conflit entre la cuirasse et l'obus.

Ce que je veux dire c'est qu'aucun d'entre nous n'est omniscient et possède l'intégralité des connaissances sur le sujet, moi le premier. Ce qui apparaît comme évident à l'un peut être tenu comme inapproprié par un autre, chacun ayant par ailleurs des arguments de valeurs. Nous avons tous nos raisons pour rechercher ainsi l’authenticité de notre activité et cette recherche est un plaisir en soi. Nous devons tendre vers le plus de crédibilité possible, ne serait-ce que par respect mutuel, mais nous serons sans doute d'accord pour convenir que l'uniformité serait une erreur, tant que l'histoire en général et celle du Temple ( si controversée par ailleurs ) en particulier est respectée.            
 
A vous revoir frères.
Revenir en haut Aller en bas
Frère Abel
Maître
Maître
avatar

Messages : 812
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: Re: REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES   Sam 25 Juil 2015 - 17:45

Bonjour Enguerrand.
N'aies crainte quant à notre indulgence, nous ne sommes pas là pour rosser ceux qui font des erreurs, mais pour les aider à les corriger, et nous améliorer tous ensemble.

ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
Pense-vous q'un lien en cuir serait pertinent ?
Oui, mais un lien en cordelette me paraît le plus adéquat. Couds de part et d'autre du point d'attache un carré de cuir de 4/5 cm de côté percé de 2 trous superposés pour y faire passer ton lien. Tu fixera également un carré côté interne en doublure de ceux côté externe pour t'assurer une fixation solide qui prendra ton manteau en sandwich.



ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
Le heaume que je porte provient d'ARMAE [...]il n'est pas à ma taille


Je connais, j'ai le même que j'utilise pour présenter l'évolution des casques, et que je destine également à un chevalier laïc.
Les modèles d'Armae sont jolis, mais effectivement pas forcément adaptés à toutes les morphologies....
mais en règle générale, ce site pratique des prix prohibitifs, tu devrais te fournir ailleurs...
Si tu as besoins d'adresses, dis nous ce que tu cherches, et je t'en fournirai de bonnes à bon prix.


ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
 je pense acquérir le modèle proposé par rèves d'acier sous la dénomination heaume de Maciejowski 1250 au prix de 250 € ( 300 € pour la version combat ).

Toeffel vends de très bon casques, je connais très bien son batteur, et je lui ai déjà commande 3 casques (directement)!!!
Travail sérieux et prix raisonnables. Je te recommande de demander une réalisation sur mesure.


ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
Concernant la masse d'arme, j'ai sans doute été un peu rapide dans mon choix, mais assez cohérent. Je sais que Viollet-le-Duc est parfois controversé, mais il serait exagéré de rejeter l'ensemble de son travail assez considérable [...]selon l'ouvrage précédemment cité, mon modèle serait correct dans le principe du cylindre à pointes courtes, mais peut-être sommaire dans la réalisation. En tout état de cause, je suis preneur de ta proposition, frère Abel.

Loin de moi l'idée de critiquer l'énorme travail de Viollet Le Duc dont je possède l'intégrale (en un seul pavé d'environ 1,5 t !!!!), mais c'est surtout la réalisation pour le moins bâclée du fabricant qui me fait réagir....
Tu trouveras de jolies têtes de masse un peu partout ( par exemple ici http://www.battlemerchant.com/Axes-Hammers-Maces/Morning-stars-Maces-etc:::4_460.html ) , mais le summum en VPC du moins est ici : http://www.kultofathena.com/product.asp?item=AA147&name=Arms+%26+Armor+Iberian+Mace

Pour ton épée, ne crains pas le moindre handicap, tout simplement parce qu'en escrime XIII, tu n'es pas censé croiser le fer.... Ton épée ne devrait être parée que par un bouclier, le cling clang est plus du ressort des fêtes médiévales ou du cinéma, nous en parlerons longuement autour du feu...

Pour le baudrier, j'ai posté un sujet la dessus sur le forum. Prends le temps de le lire.

Tu as bien travaillé pour les éperons, ils sont très jolis, je suis déjà bien équipé, mais peut-être intéresseras tu quelqu'un ici ?

ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
Les genouillères sont cohérentes.
 Quelles sont tes sources ? En ce qui me concerne, ce modèle est très tardif, voire trop. Un modèle fixé sur des cuissots gambisés ok, de simples disques légèrement bombés fixes par lacet sur les chausses de mailles à la rigueur, mais une forme aussi enveloppante, pour moi c'est XIV°...
Mais je peux faire erreur, donc si tu as des sources précises, je te saurais gré de les partager avec nous. L'ouvrage que tu cites doit normalement comporter des liens ou des légendes donnant l'origine des pièces représentées.

ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
 Elles ont d'autre part l'avantage non négligeable de retenir mes chausses de mailles, qui représente un problème pour moi et dont je vous reparlerais dans un autre article.
Un simple lacet de cuir passé dans les mailles sera tout aussi efficace et plus en phase avec ce qui se faisait, cf les différents illustrations d'époque.

Concernant le port de ta croix, il conviendrait effectivement qu'elle soit tout simplement dissimulée sous ta cotte d'armes...
A présent je comprends que tu puisse y être très attaché, mais comme déjà dit, il ne faut pas mélanger convictions et reconstitution. Il y a toujours moyen de s'adapter par contre...
Si tu veux développer l'importance de cette croix, je t'invite à le faire en MP si tu le souhaites.

ENGUERRAND DE TALBOT a écrit:
rechercher ainsi l’authenticité de notre activité et cette recherche est un plaisir en soi. Nous devons tendre vers le plus de crédibilité possible, ne serait-ce que par respect mutuel, mais nous serons sans doute d'accord pour convenir que l'uniformité serait une erreur, tant que l'histoire en général et celle du Temple ( si controversée par ailleurs ) en particulier est respectée.

Entièrement d'accord sur le principe, cependant une certaine forme d'uniformité doit quand même apparaître dans le cas précis de la reconstitution Templière, dans la mesure ou le "paquetage" est fourni par l'ordre pour tous les frères et les sergents, et que les armes équipements, et vêtements sont acquis par des responsables, non pas à l'unité, mais en quantité.
Tout étant réglementé, il y a peu de place pour de grosses différences.

Au plaisir de te lire


Dernière édition par Frère Abel le Dim 26 Juil 2015 - 11:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rosesables.fr
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: déplacement   Sam 25 Juil 2015 - 17:49

Whaouuuu !

Si tu tapes aussi bien que tu es prolixe ................ je préfère refuser le combat ! ! ! !

Pour ton casque, tu peux aussi commander chez Mardinus en Pologne. http://www.mardinus.home.pl/_en/index_2.htm
Il fait le modèle que tu désires (sur son site) ET aux dimensions que tu veux !
Une centaine d'euros pour un conique à nasal, frais de port inclus ! ! ! ! ! ! Par exemple.

De plus, l'acier est moins épais car très chargé en carbone et donc plus résistant.
Je n'ai mis aucune couche d'huile sur mes casques et, alors qu'ils sont stockés dans mon garage non isolé, depuis un an, pas la moindre trace de rouille.

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES   Sam 25 Juil 2015 - 21:09

Notre Maître a parfaitement synthétisé la situation ! Que rajouté de plus... rien, sinon qu'avec toutes ces précisions frère Enguerrand possède tous les atouts pour se rapprocher encore plus de l'historicité que nous recherchons, bien que déjà, son travail soit digne d'éloges !

Et ce serait, encore une fois, un grand plaisir de le rencontrer lors d'un prochain camp "templier" du Fer & la Croix !
Revenir en haut Aller en bas
Michel de Kerlaz
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 59
Localisation : paris

MessageSujet: Re: REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES   Dim 26 Juil 2015 - 9:21

Idem que frère Yvain, à te rencontrer dans un prochain camp du Fer & la Croix, voir même à Pontoise. Very Happy

Et effectivement, il n'y a que quelques petites choses à changer pour que tu sois au Top.
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES   Jeu 17 Sep 2015 - 20:14

Bien le bonjour Frére Enguerrand ........................ tu en es ou avec ta tenue ? ? ? ?

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES   

Revenir en haut Aller en bas
 
REPONSE D'ENGUERRAND DE TALBOT SUITE PHOTOS PUBLIEES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4ème Suite de texte fantastique
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» [jeu] Une seule reponse est exacte. Laquelle ?
» 1952 - 2002: Les photos d'ovni en suède
» [Art] Photos, dessins, arts graphiques etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fer et La Croix :: Vie du forum :: Photo-
Sauter vers: