Le Fer et La Croix

Forum du site www.leferetlacroix.com
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionnous contacter

Partagez | 
 

 Lexique de la règle.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lexique de la règle.   Lun 4 Aoû 2008 - 9:24

Comme je suis entrain de lire la règle de l'Ordre, je me suis fais un petit lexique des mots que je ne connaissais pas.

Je le mets ici, trié par numéro. Si vous faites de même, n'hésitez pas à rajouter vos définitions à la suite et je les insérerais ci dessous.



LEXIQUE :

1 - Patenotre : La patenôtre est la prière du Notre Père (Pater Noster) et par extension et plus familièrement désigne toute forme de prière. Par extension toujours, patenôtres, au pluriel peut aussi désigner une suite de paroles confuses ou encore un chapelet. Attention, patenôtre est un nom féminin.


10 - Siècle : ( Vieux français) Vie mondaine, opposée à l’état d’une vie chrétienne ou religieuse.
Seculier: Qui vit dans le siècle, en parlant des ecclésiastiques.

11 - Autorité pastorale : Branche pratique de la théologie, qui vise les relations entre les ministres du culte et les fidèles.

13 - Moutier : Monastère

18 - se pourvoie de l'autre : apprécie sa compagnie ( spirituel )

23 - Complies (les) : C'est la dernière prière de la journée, chantée par les moines peu après le coucher du soleil et juste avant le coucher.

31 - Superfluité (adj) : Abondance excessive et inutile, caractère de ce qui est superflu.

72 - compères - commères : De nos jours c'est quelqu'un qui cause sur tout et sur tout le monde, mais au Moyen-Âge c'était quelqu'un qui était "comme une mère" (comme un compère (complice aujourd'hui) était "comme un père"...) qui remplaçait la mère décédée souvent. Ce n'est pas une nourrice qui était là pour "nourrir".
Plus précisément, la cum mater et le cum pater sont le parrain et la marraine de l'enfant, ils l'ont porté sur les fonds baptismaux, et il n'y a au départ qu'eux deux qui peuvent entre eux s'appeler "mon compère" ou "ma commère". Ca s'est généralisé par la suite comme synonyme de "mon ami" (voir dans les Molière) avant de devenir la définition de ragoteuse que l'on connait.

78 - Sommier (un) : Bête de somme

79 - Prud'homme (un): Vieux mot qui désignait autrefois un homme sage, un homme d’honneur et de probité.

82 - Besant (un): Ancienne monnaie d’or de l’Empire byzantin.

85 - Chapitre (le): Assemblée que les chanoines, les religieux tenaient pour traiter de leurs affaires.

148 - Grebelure (une): Petite tente

315 - Traite : Distance ?

318 - Parementerie (la): C'était l'atelier de confection des robes et des manteaux.

319 - Prébende (la) : Distribution des vivres

320 - Bailli (un): dignitaires supérieurs aux commandants et inférieurs aux grands prieurs.

322 - Guarelle - Profinel ???

341 - Antiennes (les): refrain, souvent bref et de préférence chanté, avant et après un psaume (ou plus rarement, entre les strophes d'un hymne). Musicalement, l'antienne est l'ancêtre du refrain.

342 - Inclinations - S'incliner !

348 - Crécelle (une) : Instrument de musique ( truc en bois qui tourne en faisant tac tac tac)

355 - Les Nones : Cet office tient son nom de la neuvième heure du jour, moment auquel il est récité par les moines. Il est donc habituellement chanté ou dit vers 15 heures. Il commémore l'instant où le Christ est mort sur la Croix.

356 - Les vigiles : La prière de matines ou des Vigiles est une prière de l'office divin.

358 - Septuagésisme (le) : Le temps liturgique de la Septuagésime (lat:Septuagesimus, 70ème) introduisait, dans le calendrier liturgique catholique antérieur au concile Vatican II, une période d'environ 70 jours précédant Pâques (en fait, neuf semaines, soit 63 jours). Il succédait au temps liturgique de Noël (les dimanches après l'Épiphanie), et précédait le Carême.


Dernière édition par Ayric d'Alban le Lun 4 Aoû 2008 - 10:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Ven 30 Nov 2012 - 0:56

il y a en a autant de règles chez les templiers .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Ven 30 Nov 2012 - 22:35

Non, une seule : LA Règle !

MAis elle comporte plusieurs centaines d'articles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Ven 30 Nov 2012 - 22:38

et ben LA règle de vais être dur a retenir
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Sam 1 Déc 2012 - 8:43

Sir Corentin a écrit:
et ben LA règle de vais être dur a retenir

ouais...pour certains plus que d'autres...c'est sur!... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Lun 3 Déc 2012 - 21:51

ça commence à tailler un peu trop à mon goût
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Lun 3 Déc 2012 - 22:20

Je ne sais pas si Gauvain parlait des Frères moins doués que d'autres ou....d'autres !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Sam 13 Aoû 2016 - 3:58

Ayric d'Alban a écrit:
322 - Guarelle - Profinel ???


Salut,

Je fais un déterrage de topic. Au cas où, je partage le fruit de mes fastidieuses recherches, étant en train de revoir la règle depuis sa source originelle.

Guarelle désigne une sorte de sac ou de panier.

Profinel signifie attaché avec des courroies.

En espérant que ça t'aidera, mais 8 ans après tu as sans doute déjà la réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2371
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 47
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Sam 13 Aoû 2016 - 10:33

Merci pour tes précisions !

Cependant, "Profinel" n'a pas de ressemblance avec un mot désignant une action.
Ca ressemble plutôt à un nom !

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Sam 13 Aoû 2016 - 11:32

Dyonis Kephas a écrit:
Ca ressemble plutôt à un nom !


Je n'en suis pas du tout certain !

Et pour expliquer mon propos, je vais devoir faire une digression ludique. Je joue avec ma fille à des jeux de sociétés depuis longtemps, dont un en particulier. Évidemment, nous jouons avec les règles en français, fraîchement lues et assimilées dans la notice après le déballage de la boîte. Aussi, assistant à une partie inattendue, je fus assez surpris voilà quelques années de voir des joueurs anglophones procéder différemment. En reprenant la règle en anglais, je me suis aperçu que le texte original était légèrement différent de la traduction française. Et que dans les versions successives de la réécriture française des règles au fil du temps, cette erreur avait enflée, enflée, enflée, à tel point que le mécanisme de jeu s'en trouvait considérablement altéré sur ce point précis qui avait éveillé mon incompréhension.

Depuis ce temps, je préfère vérifier directement la source originale du texte quand cela est possible. Je ne dis pas que les historiens ou les linguistes qui ont traduit la règle du Temple ont fait de la merde ou que je sois meilleur chercheur qu'eux. Je dis juste, en toute humilité, que je ne sais pas sur quelle base ces gens travaillent ou ont travaillés. Je remets donc assez souvent en perspective ce que l'on m'assène comme une vérité sue tant que je ne l'ai pas corroborée moi-même.

Dans le cas qui nous occupe, ma définition de profinel provient d'un manuel officiel du milieu du 19e siècle, écrit par un auteur sérieux dont le pédigrée est parfaitement vérifiable, et que j'ai vérifié. En dehors d'une potentielle et hypothétique erreur d'interprétation de sa part sur ce point précis du profinel, le reste de son travail volumineux est de qualité, pour l'époque. La marge d'erreur est donc assez faible, et j'accrédite sa définition, en attendant de trouver une seconde source un jour qui aille dans le même sens.

J'en arrive donc à l'article 322 de la Règle ou apparaît le mot profinel. Internet pullule de versions de la Règle écrites en bon français de chez nous. Avec le temps, j'en viens à remettre en question ces traductions. Principalement parce qu'on sait tous quelle crédit apporter aux informations colportées sur la Toile, et aussi parce qu'on peut désormais écrire impunément éléfant sans ramasser trente coups de baguette sur les doigts...

Dans la version de la Règle à ma disposition, le mot profinel apparaît deux fois :

1. Cestui conmandement qui est estain de nos est a trestoz profitable chose a tenir, et par ce commandons nos que fermement soit tenuz de ci en avant, et que nul frere ne face de ci en avant mengeure, linge ne lange principalment, ne autre se non profinel.

2. Nul frere ne doit mener son hauberc ni ses chauces de fer en sac, ni en guarelle , ni en profinel, mais en meneor de cuir ou en trellis le doit mener; mais le treslis ne doit pas pendre en corde por mener son hauberc, mais entre mains le puet mener, tant [...]


Henri de Curzon nous dit :
Citation :
II est impossible d'expliquer ce mot d'une façon certaine. C’était très probablement une sorte de sac (voir § 322), fait de mailles ou de cordelette. Le seul mot dont on puisse rapprocher profinel est perfinelli, qui se trouve dans un passage assez obscur de la Règle imprimée des Teutoniques, et que Du Gange cite a tort comme un verbe, en lui donnant le sens de "ficeler".

À mes yeux, Henri de Curzon commet la même erreur en déduisant qu'il s'agit forcément d'un nom, comme Du Gange déduisait qu'il s'agissait d'un verbe. Ma source et mon interprétation des extraits de la Règle ci-dessus accréditent – pour moi encore une fois, – l'hypothèse d'un adjectif, qui peut éventuellement désigner par extension l'objet en lui même mais pas uniquement. De nombreux exemples existent dans notre belle langue, comme le "verre" qui désigne à la fois cet objet usuel et la matière qui le compose.

Je lis ce profinel comme "attaché par des courroies". Et j'extrapole ensuite pour en faire une sorte de besace ou de sac à dos. Mais cette extrapolation m'appartient et libre à vous de vous forger votre propre avis. Limiter ce mot à un nom singulier me parait cependant réducteur et préjudiciable pour la compréhension de ces articles de la Règle.
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2371
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 47
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Sam 13 Aoû 2016 - 12:38

Très belle explication certes !

Clair et convainquant ................ cependant je reste encore sur ma position !

Si je traduits "en sac" ............. c'est dans un sac, "en guarelle"............. c'est dans cette "guarelle", et "en profinel", pour moi ce serait donc ............... dans ce ou cette "profinel" !

Je l'associe donc encore une fois à un nom.

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Hugo de Rode
Gonfanonier
Gonfanonier
avatar

Messages : 287
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   Ven 7 Oct 2016 - 23:08

Ayric d'Alban a écrit:
Non, une seule : LA Règle !

MAis elle comporte plusieurs centaines d'articles.

Oui et dans un certain sens non, il y a des versions latines, françaises et catalanes/ provençales de la règle et selon Christian Vogel (2007) il y a des variantes régionales qui comprennent des contradictions entre elles...D'autre part les différents exemplaires encore existants de la règle datent de périodes differentes. Il faudrait se mettre d'accord sur quelle version on se base. Dailliez? Curzon? Un autre? J'ignore pour l'instant si cela a été précisé quelque part sur le Forum?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lexique de la règle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lexique de la règle.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lexique de la règle.
» Lexique des huiles essentielles et de leurs propriétés
» La méthode hypothètico-déductive en géographie et petit lexique méthodiste
» sites pour le lexique medieval?
» Joual (Québec)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fer et La Croix :: Vivre Templier :: Les textes fondateurs-
Sauter vers: