Le Fer et La Croix

Forum du site www.leferetlacroix.com
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionnous contacter

Partagez | 
 

 l'Antithèse de la reconstitution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Frère Abel
Maître
Maître
avatar

Messages : 812
Date d'inscription : 28/01/2013

MessageSujet: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 4 Mai 2014 - 11:09

Attention coup de gueule !!!!  Evil or Very Mad 
Je vais faire encore mon méchant reconseux (bah c'est aussi mon rôle !!!), mais quand je reçois ceci :



A bien y regarder, TOUT est à jeter !!!! Le seul commentaire valable à faire serait de Jean Pierre COFFE !!!!
Ce sont des déguisement pour aller à une soirée, mais il n'y a strictement rien d'historique la dedans.
C'est d'autant plus regrettable que cela puisse apparaître dans un évènement qui avance le terme "historique" !!!! Le moyen âge est vraiment le parent pauvre, surtout quand on voit le niveau des autres époques....

Pour les participants de Bure, si vous me présentez cela....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rosesables.fr
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 4 Mai 2014 - 13:02

Alors là, je suis à 1000 % de ton avis frére Abel ! Tout est à jeter ! Et cela apporte de l'eau à mon moulin en ce qui concerne notre assoc' ! Je fais le forcing afin de respecter la réalité historique, surtout sur les Templiers (il me plait toujours de mettre une majuscule à cet ordre) mais parfois, certains, gentiment, me "critiquent" sur mon extrémisme et mon côté militariste de la reconstitution historique.
Et comme je leur rétorque, si vous voulez faire du "bidochon", faisons du bidochon et là, aucun problème, tout est permis !
Je reconnais que je suis assez "déformé" par les années que j'ai passées dans un autre domaine de reconst-histo mais j'estime qu'il y a des limites à ne pas franchir surtout lorsque l'on est confronté à un certain public parmi lequel il peut y avoir des gens très férus en histoire et lesquels non seulement peuvent se permettre des questions pièges mais aussi nous critiquer ouvertement sur notre maniére de reconstituer le Moyen-Age, lequel répétons le n'a rien de MOYEN !
Merci frère Abel de nous envoyer ce genre de clichés qui ne peuvent que nous renforcer dans notre désir de respecter au mieux une réalité historique même si nous ne parviendrons jamais aux 100 % de perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Michel de Kerlaz
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 59
Localisation : paris

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 4 Mai 2014 - 13:53

C'est marrant cette coÏncidence  Laughing 

justement, ce matin pour voir, j'ai tapé sur Google " compagnies effectuant de la reconstit Templière.

Je me disait " et bien, vu que la majorité s'habillent comme cela, le public va se demander d'où nous sortons, va falloir faire preuve de patience et expliquer encore et encore le pourquoi du comment "

C'est affligeant, la Très grande majorité ressemble en fait à la photo de Frère Abel ( avec quelques touches perso de ci de là ). A pleurer. Evil or Very Mad 

Même certaines compagnies se disant médiévistes et très soucieux de la vérité historique (  Rolling Eyes )   se retrouvent avec des mélanges d'époque, des anachronismes qui puent la mort etc...

Perso, je n'ai pas des années d'expérience derrière moi, mais ( grâce à vous notamment) j'ai appris que la reconstitution est un plaisir certes mais que c'est quelque chose de très exigeant et qu'il ne faut pas tomber dans cette facilité de mettre tout et n'importe quoi sous prétexte que...

Le problème, c'est que la majorité de ces troupes n'ont à priori même pas fait l'effort de lire La Règle.
Du coup, cela véhicule toujours une image déplorable des Templiers et ce qui me choque encore plus, cela ne fait pas honneur aux Templiers. Et ça, ça me gonfle profondément.

Soit on fait quelque chose qui tient la route, soit on ne fait rien. Et surtout pas du Templier.

Bon je m'énerve, je m'énerve... C'est pas bon pour mon cœur, en tout cas Je suis 100 % ok avec vous.

Je n'ai pas la science infuse et je ferais peut être des erreurs sur mon habit, je sais toutefois depuis que je suis ici que beaucoup, beaucoup d'erreurs ont déjà été évitées.

A pluche les Fraters
Revenir en haut Aller en bas
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 4 Mai 2014 - 18:20

Bravo Michel ! Nous sommes tous sur la même longueur d'onde ! Ne nous endormons pas sur nos lauriers car il y a encore tant de choses à faire consciencieusement, avec infiniment de sérieux mais sans se prendre trop au sérieux. Je veux dire par là que même dans notre partie, rien n'empêche un grand côté convivial et j'ose le dire fraternel entre nous.
Mais tout cela, vous le savez déjà !

A bientôt Fraters !
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 4 Mai 2014 - 21:28

Quand y a carnaval ..................... y a carnaval ! ! !     

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Michel de Kerlaz
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 59
Localisation : paris

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 4 Mai 2014 - 23:00

Certes Dyonis, mais je n'arrive pas à comprendre pour quelle raison des gens qui semble, au demeurant passionné par les Templiers, ne fasses même pas l'effort de se renseigner.

Moi même, au début, je me suis dit, je vais mettre une maille en alu ( c'est moins lourd ), et une de ces tenues toute prête et bien belle...

J'ai cherché un peu, beaucoup... Je suis tombé sur ce fofo, et là je me suis dit que ce que je cherchais... Evoquer un Chevalier Templier dans tout le respect que je pouvais faire, c'était là ou je devais poser mon balluchon...

Ce que je ne savais pas encore précisément, c'est que nous sommes dans un autre monde... Celui du vrai, celui qui te dit que si tu dois incarner une époque, un homme de cette époque, tu te dois de le faire en te projetant dans cette époque ( une sorte de " Les Visiteurs " mais à l'envers ). Je sais que pour beaucoup d'entre vous, c'est déjà une réalité car vous l'avez déjà fait sur d'autres époques.

Du coup, ce virus m'a bien pris, ce que je regrette profondément, c'est que des gens qui font de la représentation Templiers ne fasses pas ces recherches.

Frère Yvain, comme  dit plus haut, je ne sais pas grand chose et je cherche encore, je n'ai aucunement envie de me prendre au sérieux au sens primaire du terme, ceci étant, je pense que les efforts fournis par de vrais reconstituteurs ne sont pas valorisés par ces défilés de carnaval.

Je comprend mieux maintenant les rugissements de Gauvain et de Frère Abel...

Pour nous, je n'ai aucune angoisse et aucun soucis.   

A pluche Fraters.
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 5 Mai 2014 - 8:34

Bin oui, ces gens ont arrêté ce qu'ils appellent des "recherches", dans des revues ou bouquins dans lesquels les templiers sont racontés et simplement "évoqués" (question tenues).

Je rencontre le même genre de gugusses en 1er empire ................... En ...........Pire !  lol!
Et aussi, parfois, mais à bien moindre échelle, en 1ère et 2nde guerre.

Et dans ce domaine là (en ce qui me concerne, le gendarme), puisque j'en connais un certain rayon, je m'en vais leur porter la bonne parole ............... de façon constructive uniquement.
Pas de moquerie ni de "pétage plus haut que son c..." !
Rarement je suis écouté. Même en leur fournissant toute la doc possible et imaginable, ces guignols ont la fainéantise du moindre effort et ils persévèrent dans leur niaiserie ridicule.

Plutôt que de les prendre pour des c.... , laissons les pour ce qu'ils sont !

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 5 Mai 2014 - 9:41

Salut les Fraters,
J'avais mis ce matin un commentaire à celui de Michel mais je crois qu'il s'est perdu... donc, je recommence en commentant également celui de Dyonis !

Effectivement, beaucoup ne font aucun effort pour se documenter bien que la doc' existe assez abondamment, ne serait ce que par des magazines ou livres de vulgarisation. Certains se limitent à une très vague approche du sujet templier, sans parler du Moyen-Age et se permettent donc des erreurs monumentales qui nous font dresser les cheveux sur la tête et occasionnent chez frère Abel des hausses de tension et des crises d'urticaire ! (Nous devons prendre soin de lui ainsi que de Gauvain !)
Je n'ai pas la science infuse et je reconnais humblement qu'il n'y a que depuis trois ans que je fais de la reconstitution médiévale mais comme tout passionné dans n'importe quel domaine, je me donne les moyens pour me documenter et m'approcher au plus prés de notre époque en essayant de ne pas trop faire d'erreurs ou d'anachronismes.
Tout comme frère Dyonis et vous le savez aussi, j'ai pratiqué pendant plus de 20 ans de la recons' histo sur la conquête de l'Ouest, époque guerres indiennes et nous avions à cœur, parfois même avec prise de tête, de respecter à 100 % cette époque et Dieu sait combien il y avait à faire !
Donc, je suis un peu "déformé" ou formaté pour parler et faire de la recons-histo. C'est pourquoi, je rejoins Dyonis lorsque très humblement, nous essayons de "guider" des reconstitueurs potentiels afin qu'ils ne commettent pas trop d'erreurs voire aucune en leur prêtant de la doc', en leur parlant, en les aidant de diverses manières et malheureusement, certains d'entre eux, font non seulement la sourde oreille et persiste dans leurs erreurs mais de plus prétendent que nous sommes des "extrémistes" ou bien des "militaires" dans le sens trop rigide et intolérant du terme.
J'en parle en connaissance de cause car c'est les noms de "baptéme" que m'ont octroyés gentiment certains des adhérents de notre assoc'. Mais ma réponse ou du moins mon discours est prêt à leur être asséné  en leur disant que s'il veulent faire du bidochon, pas de pb, nous ferons du bidochon !
Mais de tout cela, je reconnais que nous donnons des coups d'épée dans l'eau car il y a une immense inertie de la part de ces gens là, à l'image de la photo de frère Abel; nous pourrions tenter de les convaincre pendant 100 ans qu'ils persisteront dans leur erreurs.
Heureusement, grâce à ce forum et à nos échanges nous formons désormais, je pense, une très bonne équipe qui sait conjuguer le sérieux, la convivialité et la fraternité et je prie pour que cela dure longtemps !

A vous lire chers frères !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 5 Mai 2014 - 18:52

là, il y a du lourd, mais en même temps, c'est la quasi totalité des pseudos assoc templières où les participants se déguisent!
j'essaie le plus souvent possible lorsque je vais dans des fêtes méd, d'y aller en tenue, (pas en militaire, en tenue de maison) afin de pouvoir essayer de discuter avec les "playmobil-templars" comme ceux de la photo qui me salue d'un convivial frater! j'explique (lorsque l'on me laisse parler; ce qui n'est pas si fréquent...) que, non, je ne suis pas leur frater de guignol et j'essaie également d'expliquer ma démarche...mais que la route est longue...
l'année dernière notamment, à la fête de brie comte robert (à coté de chez moi) il y avait une assoc "templière" peuplé de rigolos comme sur la photo, et quand j'ai commencé à parler avec eux, (je vous passe les détails vestimentaires, bien sur) ces crétins là et leur président d'assoc en tête, ne connaissaient pas la bataille de la mansourah et confondent st louis et louis XII!...
alors, oui, comparé à ces guignols, je suis un intégriste!!
non mais!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 5 Mai 2014 - 18:53

Frère Abel a écrit:
Attention coup de gueule !!!!  Evil or Very Mad 
Je vais faire encore mon méchant reconseux (bah c'est aussi mon rôle !!!), mais quand je reçois ceci :



A bien y regarder, TOUT est à jeter !!!! Le seul commentaire valable à faire serait de Jean Pierre COFFE !!!!
Ce sont des déguisement pour aller à une soirée, mais il n'y a strictement rien d'historique la dedans.
C'est d'autant plus regrettable que cela puisse apparaître dans un évènement qui avance le terme "historique" !!!! Le moyen âge est vraiment le parent pauvre, surtout quand on voit le niveau des autres époques....

Pour les participants de Bure, si vous me présentez cela....

même pas un corne à boire à la ceinture, et des rangers sous le pantalon de kimono??

  
Revenir en haut Aller en bas
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mar 6 Mai 2014 - 7:54

J'adore le terme "playmobil-templars" !!! Je me marre tout seul !!! Par-contre, ce qui est moins rigolo, c'est le fait comme le souligne Gauvain que ces hurluberlus ne connaissent pas la bataille de la Mansourah, ni même sans doute Hattin, sans parler de leur confusion avec les rois nommés ! Là, c'est à pleurer !
Et le pire c'est que je connais cela dans ma propre assoc' !!! Et croyez bien que cela me pèse de vous l'avouer ! Et parfois, je pique non pas des colères mais je hausse très haut le ton en tentant de les intéresser à l'Histoire du M-A et surtout celle du Temple !!! Ouvrez un bouquin, nom de D...! Documentez vous !!! Comment voulez vous faire de la recons'histo si vous ne savez même pas le B.A BA de cette histoire !!! Et l'on me regarde comme si je venais d'une autre planète... D'où parfois le terme d'extrémiste ou de militaire que l'on me baptise. C'est un parcours de combattant, parfois quotidien avec certains. Parfois, cela porte ses fruits, parfois ce sont des coups d'épées dans l'eau...
Pourtant, c'est tellement intéressant et j'oserais dire vivifiant de se plonger dans ces livres et d'emmagasiner telle une éponge des connaissances sur notre passion non seulement templière mais médiévale ! Et ceci est valable pour tous les autres reconstitueurs, Dyonis ne me contredira pas (médiéval-1ier empire-1iére et 2iéme Guerre Mondiale). Bien obligé de se documenter !
Il faut avouer que le post de frère Abel nous a quelque peu fait monter la tension ! Là aussi c'est du bon !

Bonne journée à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mer 7 Mai 2014 - 12:29

je suis entièrement d'accord avec toi, Yvain, notamment sur le minimum de documentation et de connaissance à avoir lorsque l'on fait de la reconstitution historique. d'autant plus qu'avec le moyen age, une des difficultés (nombreuses!) est de regarder et de "juger" l'époque représentée avec notre regard du XXI°, d'où l'importance d'avoir une bonne connaissance, afin de pouvoir, autant que faire se peut, se "fondre" dans la pensée et les us du moyen age pour expliquer, ou tenter d'expliquer au public et/ou profanes, le pourquoi du comment...

un des paradoxes que je soulève pour faire prendre conscience de cet aspect "décalage" des modes de pensée, est de dire qu'au XIII°, l'espérance de vie est de -40 ans environ, et pourtant on prenait le temps (de faire, de dire, de voyager...) maintenant, cette espérance de vie a doublée et nous n'avons jamais le temps! un paradoxe, qu'il faut examiner avec du recul...
 scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Dim 9 Oct 2016 - 23:43

je remonte ce post très intéressant...

Pour connaitre beacoup d'associations médiévales se vantant de "reconstituer" je peu vous assurer que sur le nombre je n'en connais aucune qui soit digne de la reconstitution...et ceci toute périodes confondues...

C'est en partie pour cela que j'ai pratiquement stoppé ma passion...on fait tous des erreurs, j'ai été moi même un playmobil et continuer dans cette voie me devenait impossible...il faut être crédible et faire des recherches pour pouvoir expliquer aux gens telle ou telle période...

Mais je crois que ce qui me GONFLE le plus c'est l'incapacité de montrer un camp correct aux gens...portables, lunettes de soleil, bouteilles plastique, canettes etc etc meublent les tables de bien des assos...j'ai du batailler dur pour imposer les règles a ma troupe , ça a prit un certain temps et malgré tout faut sans cesse surveiller car les mauvaises habitudes refont vite surface...

si certains camps font des efforts pour s'éclairer aux lanternes proches de l'historique..d'autres s'offrent des chandeliers sortis tout droit de "maison du monde et la Farfouille"...et disent..ça fait médiéval... Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad j'ai même pu voir des troupes s'éclairer au groupe électrogène...

je ne parlerais pas des interieurs de tentes car là c'est le fouilli total, les sacs plastiques, les baches catavana etc etc..ça fait peur quoi..!!!

comment ressentir les effluves du passé, comment se replonger dans une époque si on ne prends pas soin de quitter la notre le temps d'une journée ou d'un weekend...

Un objet trone aussi bien souvent sur les tables....la fameuse cafetière chromée ou alu...alors là...bref.

tout ça pour dire que c'est un "tout"...si la tenue n'est pas bonne, le reste est du même tonneau.

là ou ça coince a mon avis c'est quand un groupe de gens se disant instruits d'histoire médiévale monte une troupe et conseillent les nouveaux arrivants qui bien souvent se fient a eux...et recoivent de mauvais conseils...après c'est l'effet boule de neige et on donne vite dans le playmo.

Revenir en haut Aller en bas
Hugo de Rode
Gonfanonier
Gonfanonier
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 10 Oct 2016 - 9:30

Bien dit frère Euryel.
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 10 Oct 2016 - 18:24

Du calme !
Ca fait du bien d'en parler, certes, mais ça ne fera rien avancer !

Nous avons rencontré à plusieurs reprises certains membres de deux de ces assos depuis 2014.
Le courant passe de mieux en mieux, voire même très bien actuellement.
Ils sont très sympas (ça c'est déjà un très bon point) et nous écoutent souvent avec intérêt.

Alors qu'il est évident qu'un profond travail est à instaurer, la barrière des frais qu'une remise à zéro occasionnera, sera souvent un frein à l'élan de bonne volonté naissant !

Deux ou trois ont cependant vite réagis et mis en application nos recommandations diverses.
En ça, ils auront progressé de façon drastique en comparaison d'autres se complaisant dans le médiocre.

Mais que voulez vous, on ne peut pas leurs demander de tirer un trait aussi brutalement sur tant d'années d'existence de leur asso., de sorties sympas avec les copains, etc ...........
Tout doit se faire dans la douceur et le temps.

Après coup, si ça n'évolue plus ou que ça rechute, nous les laisserons continuer comme bon leurs semblera !

Et pi c'est tout .................... on ne va pas en faire un fromage de toute façon !

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Michel de Kerlaz
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 1628
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 59
Localisation : paris

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 10 Oct 2016 - 21:50

Bien dit mon sergent. Very Happy

Il faut laisser un peu de temps au temps. L'argent est le nerf de la guerre pour tout le monde et bien sur, il vaut mieux commencer très vite dans la bonne direction.... Ne jetons pas pour autant la pierre à ceux qui veulent évoluer. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Lun 10 Oct 2016 - 23:26

entièrement d'accords avec vous, faut aider, et conseiller les assos qui veulent aller vers la reconstitution...certaines troupes n'ont pas conscience des erreurs car elles sont encore jeune, débutantes...par contre d'autres sont existantes depuis des années et ne s'améliorent jamais et n'ont que faire de conseils...

je pense que c'est tout d'abord aux organisateurs de fêtes médiévales a savoir reconnaître les troupes qu'ils engagent...
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mar 11 Oct 2016 - 10:36

Les organisateurs, de façon générale, ne pensent qu'à faire du commerce et le week-end médiévale devient une foire à la saucisse.

Donc ils se doutent bien de savoir si la troupe est hosto ou pas.
Tant que ça rapporte........
Money is money....

Heureusement, quelques organisateurs faisant partie des "bons", sélectionnent des groupes histo et là........... c'est jouissif.

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mar 11 Oct 2016 - 11:06

c'est exactement ça....il y a des fêtes où j'aimais aller il y a quelques années, aujourd'hui on me paierais que je n'y mettrais pas les pieds...et oui le pognon dirige le monde...!!!
Revenir en haut Aller en bas
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mar 11 Oct 2016 - 22:06

Tous ces propos tenus par frère Dyonis et Michel me sont partagés à fond. Il est évident que le nerf de la guerre est un frein à beaucoup de gens pour faire de la bonne reconstitution et encore j'émets certains doutes là dessus car avec un petit budget on peut faire du très bon, j'ai le cas dans notre assoc'... Toutefois, beaucoup, même avec une escarcelle bien garnie continuent et continueront à faire du n'importe quoi (revoir les photos ci-dessus) et ce depuis des années !
Je reconnais qu'il ne faut pas tirer à boulets rouges sur certaines assoc' car comme le précise si bien frère Dyonis, à force d'explications, de discours, de persuasion mais aussi de sympathie, de gentillesse et convivialité, certaines troupes changent petit à petit leur comportement, leur vision de la recons templière et du médiéval.
Lorsque je suis contacté par certains organisateurs pour une manifestation médiévale, je mets de suite les points sur les i: Nous faisons de la reconstitution et non pas de l'évocation médiévale ! Nous sommes un camp de vie médiévale avec divers ateliers (calligraphie, tissage, broderie, frappe de monnaie, tour à bois à perche, gastronomie etc...). Nous n'avons pas de cracheur de feu, de fée et autre merlin, d'échassier, d'oreille pointue; nous ne faisons pas de combat style biélorusse à nous écharper avec l'ambulance des pompiers à proximité. Nous vivons juste comme une troupe de civils et militaires qui revient des croisades en posant son camp ici où là. C'est Tout ! Et après ce discours et cette mise au point les organisateurs sont convaincus que nous pouvons nous entendre et à chaque fois (depuis la création de l'assoc': 3 ans) nous n'avons eu que des éloges et des félicitations. Mais cela ne nous donne pas la grosse tête et ne nous fait pas gonfler les chevilles, bien au contraire, car nous savons qu'il y a encore beaucoup de boulot à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mar 11 Oct 2016 - 23:27

Tu sais il ne sagit pas de dépenser une fortune...simplement de faire les bons choix..sinon si on se plante on doit revendre et racheter a nouveau..alors directement acheter du matériel ou vêtements qui sont sourcé évite en fait de gaspiller de l'argent... le plus cher étant les chaussures, la maille et l'épée...les casques type cervelières a nasal on en trouve d'occasion assez fréquemment dans des prix pas trop exorbitants les épées c'est plus délicats si ils ont servi pour du combat engagé...de toute manière avant d'acheter on doit bien être renseigné de manière a faire les bons achats et ne pas y revenir...Quand une troupe tient la route dans sa présentation historique tant militaire que civile et ses prestations ...en général tout le monde est content et ça roule Wink il faut aussi bien choisir ses fêtes et éviter tant que faire se peu le féeriques qui envahi tout en ce moment...les retombées des films médiévaux-fantastiques est très vivace dans les fêtes...il y a une certaine demande aussi car les enfants et beaucoup d'ados en sont friants..bref il y a de la place pour tout le monde, il suffirait juste de différencier tout ça....
Revenir en haut Aller en bas
Yvain de Corlay
Commandeur
Commandeur
avatar

Messages : 2039
Date d'inscription : 14/09/2013
Age : 63
Localisation : Crocq 23260

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mer 12 Oct 2016 - 9:13

Tout cela est exact frère Euryel... Mais le chemin est encore long et beaucoup de travail nous attend !
Revenir en haut Aller en bas
Hugo de Rode
Gonfanonier
Gonfanonier
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Luxembourg

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mer 12 Oct 2016 - 9:53

euryel a écrit:
il faut aussi bien choisir ses fêtes et éviter tant que faire se peu le féeriques qui envahi tout en ce moment...les retombées des films médiévaux-fantastiques est très vivace dans les fêtes...il y a une certaine demande aussi car les enfants et beaucoup d'ados en sont friants..bref il y a de la place pour tout le monde, il suffirait juste de différencier tout ça....

Je crois que c'est assez spécifique pour le "médiéval", dans les campements du 17e respectivement de l'époque napoléonienne ou encore ceux des romains, on ne voit guère ces dérives.

Il y a certainement une demande pour cela, mais comme tu l'as écrit il faut différiencer, respectivement séparer. Cela fait un bout de temps que je ne vais plus sur les marchés ou fêtes médiévales. Bon, comme je l'ai déjà écrit autre part, on s'est concentré les dernières années sur le 17e, mais depuis une année à peu près on relance le moyen-âge au sein de notre confrérie. Et oui, l'argent est toujours un problème...Ce que la maille est pour le médiéval, le mousquet et ses accessoires le sont pour le 17e...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mer 12 Oct 2016 - 10:32

Exactement Hugo, l'époque Napoléonienne n'est pas touchée, l'antiquité non plus car il n'y a pas de cinéma fantastique sur ces époques...quoique avec des film comme 300 et autres péplums on puisse les considérer comme fantastique , mais bon ça ne vas bien loin et surtout ce ne sont pas des trilogies ou des séries qui montrent un monde, un univers propice a cela.

Par contre chez les romains j'ai vu des anachronismes (chez les celtes aussi, bien que bien moins)..l'erreur fatale et récurrente chez les romains est la fameuse lorica segmentata que j'ai eu l'occasion de voir maintes fois sur des reconstitutions de la période de la guerre des gaules...c'est bien dommage car vraiment là ça saute aux yeux, ce n'est pas un petit détail...!!! mais malgré ce, on reste tout de même assez cohérents et par rapport au médiéval c'est nettement plus réaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Dyonis Kephas
Balcanifer
Balcanifer
avatar

Messages : 2227
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 46
Localisation : CH'TI EXPATRIE EN ILE DE FRANCE

MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   Mer 12 Oct 2016 - 20:44

Faux et archi faux !

Pour avoir fait du Napoléonien, je peux vous assurer que c'est le même merdier !

Des bons groupes, voire même excellents, et de moins bons à très médiocres ou mauvais !

C'est partout pareil !

_________________
DEUS  VULT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Antithèse de la reconstitution   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Antithèse de la reconstitution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reconstitution d'animaux préhistoriques
» Letavia - reconstitution historique des Bretons fin Ve
» CUIR pour la fabrication de matériel pour la reconstitution
» Mise à neuf du site waterloo-reconstitution
» Annuaire des associations de reconstitution historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fer et La Croix :: Vie du forum :: Photo-
Sauter vers: