Le Fer et La Croix

Forum du site www.leferetlacroix.com
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexionnous contacter

Partagez | 
 

 Chauvel, Geneviève : Saladin

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chauvel, Geneviève : Saladin   Lun 3 Déc 2012 - 23:27

Notre ennemi préféré !
J'ai ADORE ce livre, qui est raconté comme si c'était Saladin qui parlait, on y voit une vision autre que celle dont nous avons l'habitude. Il raconte son enfance, son évolution à travers les mœurs musulmans, les conflits internes et ces TEmpliers dont 'il faut bien se débarrasser !
Un vrai plaisir ce bouquin !


4me de couv :
Qui connaît Saladin aujourd'hui ? Au XIIe siècle pourtant, ce nom fit trembler la Chrétienté. Dans les mémoires arabes, il résonne encore comme un symbole d'unité et de lutte de l'Islam contre l'Occident.
Né dans une famille kurde, à Takrit, en Irak, dans le même village où naîtra huit cents ans plus tard un certain Saddam Hussein, le jeune Youssef, cadet de famille, vassal entre les vassaux, se sentait davantage attiré par l'aventure spirituelle que par la guerre et les vanités du monde. Obéissant à la volonté divine, il sera néanmoins obligé de se forger une âme de rassembleur et de conquérant pour reprendre Jérusalem, la ville sacrée, occupée par les Croisés depuis 1099. Devenu malgré lui le célèbre «Salah-ed-Din», sultan d'Egypte, de Syrie, de Mésopotamie et du Yémen, il parviendra après trente ans de luttes à rallier sous sa bannière couleur soleil ses voisins arabes divisés, puis à les entraîner, à la tête d'une armée colossale, sur les chemins de la Guerre Sainte et de la victoire.
Dans ce passionnant récit peuplé de héros, de traîtres, de rois, de reîtres, de sages, de fous sanglants que nimbent les noms magiques de Bagdad, Damas, Beyrouth, Le Caire, Byzance, St Jean d'Acre... c'est Saladin lui-même selon une reconstitution historique rigoureuse qui raconte son prodigieux destin d'homme de paix, condamné à se battre jusqu'à son dernier souffle et à affronter deux conceptions de Dieu, alors que, pensait-il, il n'existait qu'un Dieu unique pour rassembler tous les hommes.
La grandeur d'âme, la clémence de Saladin bousculent bien des idées reçues. Elles permettent surtout de découvrir, non sans stupeur, l'envers trop souvent occulté des Croisades. Saladin n'est pas mort. Depuis plus de huit siècles son souvenir et son exemple entretiennent un incendie qui ne pourra s'éteindre tant que l'Islam et l'Occident ne manifesteront pas la réelle et mutuelle volonté de se comprendre.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chauvel, Geneviève : Saladin   Lun 3 Déc 2012 - 23:38

ouais, tout pareil!! (décidemment....) ce bouquin est génial, malgré qu'il fasse l'apologie de notre ennemi préféré comme tu dis, celui même qui faisait systématiquement décapiter les templiers capturés!!...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chauvel, Geneviève : Saladin   Mar 4 Déc 2012 - 22:24

Oui, décapiter pour leur éviter la honte de l'emprisonnement et...la peur de se retrouver à nouveau devant eux !!!!! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chauvel, Geneviève : Saladin   Mar 4 Déc 2012 - 22:38

oui, c'est à peu prés cela, les templiers (et les hospitaliers aussi d'ailleurs) étaient systématiquement décapités par saladin pour 3 raisons principales :
-les templiers ne payaient jamais de rançon pour un des leurs (sauf quelques maîtres)
-ils ne reniaient jamais leur religion (ce qui était systématiquement demandé aux chrétiens qui restaient en esclavage)
-et comme tu dis, pour ne pas avoir à se retrouver devant eux, car ils étaient les combattants les plus craints par les sarrasins...


Dernière édition par Gauvain du Mée le Mar 4 Déc 2012 - 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chauvel, Geneviève : Saladin   Mar 4 Déc 2012 - 22:43

C'était donc un honneur que Saladin nous faisait !

C'est bien la seule personne qui a su faire la tête au Templiers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chauvel, Geneviève : Saladin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chauvel, Geneviève : Saladin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc
» RAULIN (Jacques-Geneviève) - Major de la place de Lille -
» Geneviève de Galard
» 3 janvier Neuvaine à Sainte Geneviève
» Geneviève Meurgues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fer et La Croix :: Lectures :: La ouvrages sur la période contemporaine des Templiers-
Sauter vers: